Le meilleur de JCVD

je l’ai trouvé sur facebook, j’ai tellement ri qu’il fallait que je vous le montre… Prêt?

 

« Le monde est composé de flèches et de molécules, et d’électricité, comme le Big-Bang, tu vois, et tout ça ensemble, ça forme l’Univers. Moi, Adam et Ève, j’y crois plus, tu vois, parce que je suis pas un idiot : la pomme, ça peut pas être mauvais, c’est plein de pectine… La plus belle religion qu’on puisse avoir, c’est de rentrer en soi-même et de digérer l’essence de la vie, se digérer soi-même et produire à partir de ça sa propre religion: l’instinct. Et l’aboutissement de l’instinct, c’est l’amour! Il faut apprendre à aimer. S’aimer d’abord soi-même pour pouvoir aimer les autres. « 

« Entre toi et moi il y a un produit qui s’appelle un produit, et c’est un produit qui s’appelle l’oxygène, alors si tu fais ça comme ça, tu vis, mais si je tue l’oxygène comme sur la lune, tu meurs ! L’air est fait d’oxygène CO2. Je suis fascine par l’air. Si on enlevait l’air du ciel, tous les oiseaux tomberaient par terre….Et les avions aussi…. En même temps l’air tu peux pas le toucher…ca existe et ca existe pas…Ca nourrit l’homme sans qu’il ait faim…It’s magic…L’air c’est beau en même temps tu peux pas le voir, c’est doux et tu peux pas le toucher…..L’air c’est un peu comme mon cerveau… « 

« La drogue, faut pas toucher, c’est sérieux… Moi j’ai touché, j’ai perdu le touch, j’avais plus le feeling de la vie… Ma brain était à l’envers dans ma tête. La drogue, c’est comme quand tu close your eyes et que tu traverses la rue… La coke… La coke… Y’a pas plus merdique que la coke, ok ? Ca arrête la tête, ça te fout tout en l’air ! On sait pas ce qu’on dit, on sait pas ce qu’on fait, ok ? La coke, faut pas toucher, c’est de la merde ! J’ai essayé, moi, de la battre. On peut pas la battre. Alors elle devient, quand on la connaît, elle devient un compagnon qu’on touche pas. Je suis allergique à la coke, c’est très simple. Et c’est pour ça que je sais parler maintenant, je suis en forme, j’ai peur de personne, je suis fort dans les yeux, parce que j’ai pas de coke, tu vois ? « 

« A l’an 3000, les gens vont se parler avec,…, les yeux, des ondes. Ne me prend pas pour un fou : les baleines le font, les dauphins aussi. Ce sont des animaux très intelligents dans la mer. Nous on vit dans la terre. Et eux se communiquent, vu qu’ils ne savent pas parler dans l’eau, ils sont forcés d’utiliser des ondes, des ondes de love ou de hate et la communication se fait comme ça. « 

« L’eau c’est quelque chose de concret mais pas concret. Parce que l’eau… peut me nourrir, mais aussi l’eau… peut me porter. Parce que l’eau… a des lois magiques. L’eau peut tenir des cargos dans la mer, des milliers de tonnes d’acier… C’est quelque chose qui a beaucoup de dimensions l’eau. « 

« On n’a pas la même perception du temps selon les species, c’est ce qui fait que je peux passer ma main entre toi et moi comme ça, parce que pour l’oxygène, une seconde, c’est peut-être dix secondes, et pour le béton, une seconde, c’est peut-être un millième de seconde… Parce qu’on a créé une réalité et dans notre réalité, on a inventé le temps: les 24 heures, les 365 jours par an. Ce qui est bien ! Comme ça on sait que quand je traverse le living-room et que je marche de ma cheminée à ma fenêtre, ça prend dix secondes mais pour l’oiseau, ça prend une seconde et pour l’oxygène zéro seconde ! « 

« Les plantes par exemple, qui n’ont pas de mains, et pas d’oreilles, elles sentent les choses, les vibrations, elles sont plus aware que les autres species. Y’a des gens qui n’ont pas réussi parce qu’ils ne sont pas aware, ils ne sont pas « au courant ». Ils ne sont pas à l’attention de savoir qu’ils existent. Les pauvres, ils savent pas. Il faut réveiller les gens. C’est-à-dire qu’y a des gens qui font leur travail, qui font leurs études, ils ont un diplôme, ils sont au contact tout ça. « 

« Tu as un rhume et tu fais toujours « snif ». Faut que tu te mouches. Tu veux un mouchoir ? Alors y a des gens comme ça qui ne sont pas aware. Moi je suis aware tu vois, c’est un exemple, je suis aware. L’être humain a tellement l’habitude de parler et de regarder, temps en temps les gens qui sont aveugles sont plus awares que les gens qui voient, parce qu’ils sont obligés de sentir les sensations, les gens qu’ils aiment pas, qu’ils aiment bien, et les objets qui sont, et on est aware. Tu regardes à l’intérieur de toi et tu deviens aware of your own body ! « 

« Mon modèle, c’est moi-même! Je suis mon meilleur modèle parce que je connais mes erreurs, mes qualités, mes victoires et mes défaites. Si je passe mon temps à prendre un autre modèle comme modèle, comment veux-tu que ce modèle puisse modeler dans la bonne ligne ? Il faut que tu crois encore plus ce que tu crois, et quand tu commences à croire ce que tu crois, y a personne au monde qui peut te bouger ! « 

« L’être humain, en général, dans la vie, réacte. On réacte, c’est à dire qu’on fait ce qu’on est supposé faire. Travailler, manger… Je m’excuse de l’expression, chier, mais je trouve qu’un être humain doit créer. Ma devise, c’est toujours : se recréer. Il faut se recréer… pour recréer… a better you. Et ça, c’est très dur ! Et, et, et, et…. c’est très facile en même temps. « 

« J’adore les cacahuètes. Tu bois une bière et tu en as marre du goût. Alors tu manges des cacahuètes. Les cacahuètes c’est doux et salé, fort et tendre, comme une femme. Manger des cacahuètes, it’s a really strong feeling. Et après tu as de nouveau envie de boire de la bière. Les cacahuètes c’est le mouvement perpétuel à la portée de l’homme. Une noisette, je la casse entre mes fesses tu vois… »

« La vie, c’est quelque chose de très fort et de très beau…. La vie appartient a tous les vivants. It’s both a dream and a feeling. C’est être ce que nous ne sommes pas sans le rester. La vie c’est mourir aussi….Et mourir c’est vraiment strong…c’est rester en vie au delà de la mort…Tous ceux qui sont morts n’ignorent pas de le savoir. « 

« La mort, c’est la seconde dimension. La vraie dimension de la vie, c’est l’Univers ! Et c’est là où on revient, soit dans la même enveloppe, soit dans quelque chose d’autre dans laquelle on a envie de revenir et… on progresse. Le progrès sur la Vérité. Et je sais que même si tu comprends pas ce que je dis, tu le comprends. « 

« Bon je parle un peu vite. C’est pas un problème, non, si je suis rapide ? J’suis un mec qu’est rapide, je suis speed. Pourquoi ? Je mange que des légumes. »

 

 

Juste sublime ^^

Publié dans : Non classé |le 26 février, 2010 |1 Commentaire »

Vous pouvez laisser une réponse.

1 Commentaire Commenter.

  1. le 4 mars, 2010 à 18:49 sam écrit:

    j’adore les video son exellente a aller voir sur un site bien connus de video en ligne :-)

Laisser un commentaire

AIME TON PROCHAIN COMME TOI... |
SunsystemsRéunion |
PEMACY |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | La retraite ça se prépare
| facilitatricedevie
| Mouvement citoyen (ne) Cong...